Les 5 types de rôles à connaître pour devenir soi-même

La vie est un grand théâtre parait-il. Mais si c'est le cas, nos personnages nous aident-ils à vivre mieux ? Ou nous enferment-ils ?

Ça dépend de la manière de les utiliser.

J'ai demandé à différentes personnes ce qu'était un rôle pour elles. J'ai utilisé mes connaissances en psychologie et celles relatives à mon enseignement du théâtre. Ainsi j'ai découvert 5 types de rôle dans la vie. Prêt à vivre mieux ?

1/ L'adaptation

Vous parlerez différemment à quelqu'un de triste ou quelqu'un de joyeux ; à quelqu'un qui veut des conseils ou quelqu'un qui veut de l'écoute.

Vous adaptez votre comportement à la situation, c'est normal.

Si vous êtes en sous adaptation, vous êtes en décalage. Il devient plus difficile de se connecter aux gens. Si vous êtes en suradaptation, vous vous épuisez, vous vous pliez en quatre. Vous n'existez plus par vous-même.

Tout est question d'équilibre.

2/ La communication

Nous communiquons, mais pas toujours avec des mots.

Par exemple, vous parlez à un enfant que vous ne connaissez pas. Vous prenez automatiquement une voix plus aiguë, plus douce. Vous envoyez ainsi un message : je suis gentil, n'aie pas peur.

Inversement, un vouvoyement associé à un vocabulaire formel indiquera une distance. Cela peut communiquer : "je ne suis pas votre ami, mais pour autant je vous respecte".

Autre exemple, les gens choisissent bien souvent des vêtements qui collent à leur personnalité. Ils envoyent ainsi un message à leur entourage. Moi, je suis comme ça, à vous de remplir : simple, créatif, sérieux, etc.

Quels rôles jouez-vous ? Quels sont vos masques ?

Tous ces signaux communiquent quelque chose, mais vous donnez-vous le choix ? Ou êtes vous prisonnier de comportements automatiques ?

Un exemple ?

J'ai choisi de tutoyer tous mes élèves de théâtre. Je ne crée pas de distance prof/élève. Pourquoi ? Parce que je ne me considère pas "au dessus d'eux". Je ne suis pas leur maître. Je suis un accompagnant.

J'ai fait un choix et j'en suis conscient. Et vous, quels sont vos choix ?

3/ Le contrat

Si vous allez à la boulangerie, un vendeur vous servira du pain. C'est une forme de contrat que le vendeur a décidé de tenir. Il vend du pain. Il s'y engage.

Par contrat, quand je suis avec mes élèves, je leur apprend le théâtre. À ce moment, mon rôle c'est enseignant. Mais j'ai le choix sur la forme. Je ne suis pas prisonnier de ce rôle. Ainsi, il me parait essentiel d'aborder des notions de développement personnel par exemple.

Donc, je déborde. Volontairement. Et au bénéfice de mes élèves qui m'accordent leur confiance.

Êtes-vous bien au clair sur la teneur de vos engagements, de vos contrats ? Faites bien la distinction entre ce qui est obligatoire et ce qui est de l'ordre du choix. Alors vous gagnerez en liberté.

4/ La conformation

Les gens ont des identités multiples. Patricia est une femme, avec un enfant et qui s'intéresse au sport de montagne. Vincent est un homme célibataire qui s'intéresse à l'écologie.

Et c'est là toute la question. Patricia est-elle une femme, c'est un constat, une réalité ? Ou se conforme-t-elle à un rôle de femme ? Ou de mère ? Ou de passionnée de montagne ?

Et Vincent se conforme-t-il à son identité d'homme. Ou l'est-il tout simplement ? Se conforme-t-il à une image de célibataire ou d'écolo ?

Prenez mon cas.

Je suis un homme. Je ne sens pas l'obligation de me conformer ou de le prouver. C'est un fait simplement. Si je pleure, si je suis sentimental et empathique, cela ne remet pas en question cette réalité.

Et vous, quelles sont vos identités ? Cherchez-vous à vous y conformer ? À rentrer dans des cases préétablies ?

Donnez-vous l'autorisation de vous surprendre. D'agir de la manière que vous souhaitez vous. Sans vous conformer.

5/ Les jeux

Etienne dit qu'il a passé de merveilleuses vacances pour rendre jalouse Elsa, qui à son tour va expliquer qu'elle est occupée pour montrer qu'elle s'en fout.

Il existe toutes sortes de jeux. Et ils ont tous un point commun, c'est qu'il y a un but secondaire. Caché.

Marlène et François se tournent autour et vont prétexter d'aller à une expo... Pour se voir. Parce que l'expo, elle est sympa, mais en réalité, elle est très secondaire.

Isabelle fait croire qu'elle est de bonne humeur pour faire bonne impression.

Et dans certains cas, ça devient grave. Comme le harcèlement. Le chat s'amuse avec la souris. Il la coince, la déstabilise, lui fait peur. Et si la souris annonce en toute honnêteté qu'elle veut partir, le chat aura toutes les clés pour la retenir captive.

Il existe alors des jeux défensifs pour sortir des griffes du chat.

Les jeux sont à manier avec grande précaution. Même si vous avez l'impression d'y gagner à court terme, pour le long terme c'est une autre histoire.

À long terme, il est plus judicieux de créer des relations authentiques. Des relations où vous pouvez exprimer une frustration ou une tristesse comme l'encourage de plus en plus de mouvements. Comme la communication non violente ou la psychologie positive.

Des relations, où quand vous parlez de vos vacances, c'est vraiment pour partager un moment avec l'autre. Pas pour jouer.

Il existera toujours des cas comme le harcèlement où le jeu devient nécessaire. Mais cela doit constituer des cas rares où le jeu est utilisé dans un but positif.

Devenir vous-même

Maintenant vous savez tout.

Vous avez tous les éléments pour agir en conscience, aligné avec vous-même, et non prisonnier d'un rôle.

Quand ça va mal ou que vous êtes en conflit, demandez-vous : quels sont mes rôles ici ? Est-ce que je m'adapte ? Est-ce que je me conforme à une image ?

Les réponses à ces questions sont importantes, car ce sont elles qui vous aideront à devenir... vous-même !

Je me présente, je m'appelle Nicolas Brun et je veux changer le monde.

Je veux changer le monde, une personne à la fois. Je veux vous aider vous, au travers d'une boîte à outils, pour créer, inventer, contribuer différemment, mais aussi pour vous changer vous-même, tant est que le changement commence par soi.

Pour commencer à changer, démarrez-ici !

Ce contenu est en licence libre CC BY (en bref, vous pouvez utiliser et modifier mes créations en citant Holographik.fr), y compris pour les images et infographies que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.