Ce que le handicap peut vous apprendre pour progresser

Je suis autiste... et handicapé.

Je sais, cela soulève nombre de questions d'autant plus que personne ne s'en rend compte.

Je vais essayer d'éclaircir le sujet et je vais vous expliquer pourquoi le handicap peut vous apprendre quelque chose, et plus particulièrement les personnes handicapées elles-mêmes.

Le handicap, pas toujours ce qu'on pense

Ce qui parait difficile pour les autres me parait facile. Mais alors pourquoi suis-je handicapé quand même ? N'est-ce pas très relatif tout ça. Chacun ses compétences non ?

Ce n'est pas comme cela que ça marche.

Stephen Hawking avait une intelligence rare. Beaucoup le considéraient comme un génie, mais il n'en était pas moins handicapé. Il avait besoin d'assistance pour des actions élémentaires de la vie. Son intelligence n'y changeait rien.

C'est même tout le contraire.

Si malgré un corps d'athlète et malgré son acharnement Victoria est épuisée au bout d'un kilomètre... c'est qu'il y a quelque chose. Une insuffisance respiratoire, je ne sais pas, mais il y a un truc.

Alors que pour Charlie, c'est peut-être juste qu'il faut qu'il bouge un peu plus. La forme viendra avec l'entraînement.

Dans mon cas, c'est pareil. Malgré mes facilités, je bloque sur des actions toutes bêtes du quotidien. Malgré mes facilités, je n'arrive pas à compenser mes problèmes. Malgré mon acharnement, la thérapie, mes lectures, le travail sur moi, la gestion du stress... rien. Seulement des progrès minimes.

À quarante ans passé, après des décennies de travail sur moi... eh bien pas grand chose.

Est-ce à dire que j'ai stagné ? Pas vraiment. C'est plus compliqué que ça. Pour vous expliquer, je vais vous parler de pyramide.

Une histoire de pyramide bancale

Vous connaissez la pyramide de Maslow ?

C'est une pyramide qui symbolise les besoins. En bas de la pyramide, vous avez les besoins nécessaires. Et plus on monte dans les étages, plus il s'agit de besoins secondaires.

Si vous êtes privé de relations sociales pendant une semaine, vous survivrez, mais pas sans boire d'eau. Boire est un besoin primordial, donc tout en bas de la pyramide.

Dans mon cas et comme toutes les personnes handicapées, c'est le bas de la pyramide qui pose problème.

C'est la bas de la pyramide qui est fragile

Je peux chanter ou vous conter de la poésie, faire des maths ou fabriquer un programme informatique, ça ne change rien au fond.

La poésie, ça ne se mange pas.

Si faire des courses est compliqué, tout comme remplir des papiers ou gagner ma vie correctement, c'est mon autonomie qui est en jeu. C'est la raison pour laquelle une personne handicapée peut avoir besoin d'aide, même si par ailleurs elle révolutionne le domaine de l'astrophysique.

Et c'est là que ça devient intéressant.

Là où le handicap devient une force

D'après mon expérience, les personnes handicapées compensent sur le haut de la pyramide. Elles apprennent à profiter des plaisirs simples.

Savez-vous que les personnes âgées sont plus heureuses que les plus jeunes. Sachant qu'elles vont mourir, elles profitent plus. Pareil pour les personnes atteintes de maladies mortelles.

À défaut d'avoir une bonne base, on compense sur le haut de la pyramide.

Ainsi, j'ai développé mon ouverture d'esprit, j'ai intégré un autre rapport à l'instant présent. J'ai appris la méditation, j'ai appris à assumer ma vulnérabilité, ma sensibilité.

J'ai dû m'adapter, comme tant d'autres personnes handicapées.

Une personne handicapée n'est pas une personne réduite, moins bonne ou plus malheureuse. C'est d'abord une personne avec une base fragile, mais c'est surtout je l'espère une personne qui peut vous apprendre quelque chose.

Je me présente, je m'appelle Nicolas Brun et je veux changer le monde.

Je veux changer le monde, une personne à la fois. Je veux vous aider vous, au travers d'une boîte à outils, pour créer, inventer, contribuer différemment, mais aussi pour vous changer vous-même, tant est que le changement commence par soi.

Pour commencer à changer, démarrez-ici !

Ce contenu est en licence libre CC BY (en bref, vous pouvez utiliser et modifier mes créations en citant Holographik.fr), y compris pour les images et infographies que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.