Le syndrome de l'ornithorynque ou pourquoi vous êtes différent

Incompréhensible !

L'animal avec un bec de canard, une queue de castor, des pattes de loutres. Et juste histoire de faire son intéressant, avec un aiguillon toxique et un bec qui "renifle" l'électricité.

Y'a pas à dire. L'ornithorynque a de quoi étonner. D'autant plus que c'est un mammifère... qui pond des œufs.

La totale !

On en arrive à penser qu'il le fait exprès. Pour bien montrer à tout le monde que LUI, il est différent. Voire même, il est PLUS différent.

Vous l'avez compris. Ce qui arrive à notre cher ornithorynque, arrive aussi chez les humains. C'est ce que j'ai appelé le syndrome de l'ornithorynque. Mais contrairement à ce qu'on pense, il ne le fait pas exprès.

De multiples décalages

C'est peut-être d'ailleurs votre cas.

Il y a toujours quelque chose qui cloche. On vous propose de la bière, mais vous n'aimez pas ça. On vous propose du café, mais ça vous fait des palpitations. Toujours quelque chose pour vous faire remarquer.

Ou inversement. Vous êtes ultra expert en orthographe, en classification des animaux ou vous retenez tous les prénoms que vous entendez. Il faut toujours qu'un détail soit décalé.

Autres exemples ?

Vous vivez la nuit, mais pas de chance, les commerces, les rendez-vous et les appels téléphoniques se font entre 8h et 18h.

Vous ne comprenez pas les blagues, vous êtes exclu du rire collectif. Car tout le monde a compris, sauf vous.

Ce sont ces multiples décalages qui font de vous un ornithorynque. Et bien souvent, il n'y a aucune explication. C'est juste un vécu. Une sensation. Et personne pour le valider, le comprendre ou le corroborer.

Un ornithorynque dessiné

Parfois, on finira par trouver une explication. On est autiste, avec un trouble anxieux et une hyperactivité. Et d'autres fois, on ne trouvera rien. Il faudra vivre avec un entourage sceptique, qui pense qu'on en rajoute. Mais il existe une solution.

Leur parler du concept : vous êtes un ornithorynque. Et ça s'explique !

Un singe dans le studio

Les particularités arrivent rarement seules.

C'est un peu comme si notre vie ressemblait à un studio d'enregistrement. Avec des milliers de boutons et de curseurs. Un jour on laisse entrer un singe qui nous change tous les réglages.

Il ne touche pas un bouton, il en touche plein.

Ainsi, il pourra modifier les capacités d'attention, d'écriture. Il pourra modifier les capacités de calcul, de créativité... mais aussi des caractéristiques physiques comme des troubles digestifs ou des douleurs chroniques.

Et ça, on l'observe dans la réalité.

Il est fréquent d'être dyscalculique, dysorthographique et dyspraxique par exemple. Au lieu d'avoir une particularité, on en possède plusieurs.

Et c'est très bien.

Je suis autiste ET ornithorynque. Et il y en a d'autres des comme moi, plein d'autres. Si vous n'en rencontrez pas, ce n'est pas parce qu'ils n'existent pas, c'est qu'il se cachent. Et pour sortir la tête du buisson et commencer à exister, il fallait un mot. Je l'ai inventé pour moi et pour d'autres.

Ce mot, je vous invite à l'utiliser et le faire vôtre. Ce mot c'est : ornithorynque.

Je me présente, je m'appelle Nicolas Brun et je veux changer le monde.

Je veux changer le monde, une personne à la fois. Je veux vous aider vous, au travers d'une boîte à outils, pour créer, inventer, contribuer différemment, mais aussi pour vous changer vous-même, tant est que le changement commence par soi.

Pour commencer à changer, démarrez-ici !

Ce contenu est en licence libre CC BY (en bref, vous pouvez utiliser et modifier mes créations en citant Holographik.fr), y compris pour les images et infographies que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.