Des créations singulières, voire révolutionnaires avec la technique de l’exception

Temps de lecture 2mn20 / Versions alternatives : vidéo

C’est possible. Vous pouvez casser les codes de votre discipline ; créer, inventer, innover sur des chemins nouveaux et inattendus. Pour cela, il existe une technique. Je vous la fait découvrir.

C’est un rêve pour certains d’entre nous. Trouver son style, sa singularité propre ; ouvrir de nouvelles voies, inexplorées jusqu’ici.

Mais plus qu’un rêve, cela devient une nécessité.

À l’heure où tout le monde suit les pas des autres, la création s’étouffe. Il nous faut de nouveaux repères, de nouvelles manières de trouver son propre chemin.

Et ça tombe bien, j’ai inventé une technique. Je vous la partage.

Le plus dur pour vous, ne sera d’ailleurs pas d’être révolutionnaire. Non, le plus dur sera d’assumer cette différence. Toute nouveauté induit des frictions, des résistances, des critiques. Mais ma propre expérience le prouve, l’aventure sera exaltante, passionnante. Vous aurez quelques griffures, mais vous garderez le sourire aux lèvres.

Les voies nouvelles sont partout

On ne cherche pas des chemins nouveaux comme on cherche de l’or. Parce que les voies nouvelles ne sont pas rares. Au contraire, il y en a partout.

Mais personne ne les empreinte. Oui, il y a des voies nouvelles partout, mais personne dessus. Pourquoi ?

Un panneau sens interdit

C’est simple, on a mis des panneaux sens interdit à leur entrée. Et gare aux contrevenants, ils vont se faire chauffer les oreilles.

Cela prendra des formes telles que : “pourquoi tu fais ça, ça ne sert à rien ?”, “tu vas échouer !”, “Tu ne peux pas faire comme tout le monde à la fin ?!”

Mais au fond, que peuvent-ils nous faire ? Nous dissuader en détaillant les monstres dégoulinants qu’on trouvera dessus. Mais à part ça ? Pas grand chose.

Mais alors se pose une question. Comment distinguer les bons, des mauvais chemins ? Nous allons nous appuyer sur un principe tout bête : le principe de l’exception. Mais pour cela, il faut comprendre ce qu’est une règle.

Le problème avec les règles

Dans toutes les disciplines de création, vous verrez des règles. On vous dira qu’un comédien doit toujours être face public ; qu’un entrepreneur doit avoir une vision, un but lointain. En dessin, on vous dira qu’il faut toujours esquisser son dessin avant de rentrer dans les détails.

Esquisse dessinée d'un chat

Mais le problème avec le mot règle, c’est qu’il ne veut rien dire.

Parle-t-on d’une consigne, comme celle des jeux de société, qui permet de jouer ensemble ?

Parle-t-on d’un principe, c’est à dire d’un mécanisme explicable, qui permet de dire que lorsque vous faites A alors il arrive B. Par exemple, si vous mélangez de la peinture bleu et jaune, vous obtenez du vert.

Ou alors, parle-t-on d’un réglement, auquel cas, on doit le suivre parce qu’une autorité nous a dit de le faire ? Mais alors de quelle autorité parle-t-on ? Existe-t-il une police de la création, qui distribuerait des amendes si on ne l’écoute pas ?

Bref, quand vous suivez une règle, soyez très clair avec vous-même. De quoi s’agit-il ? À quoi sert-elle ? A-t-elle seulement un sens ?

L’intérêt des exceptions

Les règles sont plus ou moins souples, plus ou moins absolues. On leur colle alors un autre terme, celui d’exception.

Vous devez esquisser votre dessin avant de rentrer dans les détails, mais il y a des exceptions. Dans certains cas très rares, vous dira-t-on, il est possible de contourner la règle, mais alors c’est réservé aux grands maître du domaine.

Or, si il existe une exception, il peut en exister deux. Si vous trouvez ne serait-ce qu’un corbeau blanc, vous pouvez en trouver d’autres. L’exception n’est pas un problème. L’exception est le début de la découverte.

Un corbeau blanc et noir

Et en cherchant, vous allez découvrir que des corbeaux blancs, il y en a en pagaille. Vous allez découvrir des champs entiers de corbeaux blancs (et là, c’est mon expérience qui parle). Mais pour cela, il faut s’aventurer sur le lit de l’exception. Il faut prendre ce chemin, et l’explorer à fond. Et pas besoin d’être un expert pour cela.

Vous découvrirez qu’un entrepreneur n’a pas besoin d’une vision, comme l’explique si bien Philippe Silberzahn, avec l'approche effectuale.

Vous découvrirez des artistes comme Kim Jung Gi qui dessinent des fresques immenses directement au feutre noir, sans esquisse, ni préparation.

Explorez et explorez encore votre exception. Faites-en une seconde nature.

La technique de l’exception

Une personne à contre-courant dans la foule

Je récapitule.

  1. trouvez une règle ou quelque chose que tout le monde suit aveuglément.
  2. comprenez bien les tenants et les aboutissants de cette règle. S’agit-il plutôt d’une consigne, d’un principe ou d’un règlement ? Si c’est un principe, quel est-il exactement ?
  3. intéressez-vous aux exceptions de cette règle. Toutes les exceptions, des plus petites aux plus grandes.

Quand vous aurez fait 10 fois, 100 fois ou même 1000 fois le tour, vous deviendrez l’expert de cette exception. Vous pourrez alors revenir sur vos pas, avec une scie à métaux. Et là, vous vivrez le plaisir très intime de le couper ce foutu panneau sens interdit. Parce que ce jour, vous aurez ouvert la voie !

Je me présente, je m'appelle Nicolas Brun et je veux changer le monde.

Je veux changer le monde, une personne à la fois. Je veux vous aider vous, au travers d'une boîte à outils, pour créer, inventer, contribuer différemment, mais aussi pour vous changer vous-même, tant est que le changement commence par soi.

Pour commencer à changer, démarrez-ici !

Ce contenu est en licence libre BY NC (en bref, vous pouvez utiliser, modifier pour une utilisation non commerciale, en citant Holographik), y compris pour les images que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.