Changeons la société avec le principe du sas

Notre monde, nos entreprises, nos vies sont faites de traînées de poudre !

Il y en a partout. Tout est relié à tout... et il suffit d'une allumette pour que tout s'embrase. Mais alors comment se protéger ? Sommes-nous obligé de voir tout flamber un jour ou l'autre ?

Non, ce n'est pas le cas. Il existe plus particulièrement un principe pour nous aider. Et il peut s'appliquer à tous les niveaux, tant collectif, qu'individuel.

Comment empêcher les dominos de tomber ?

J'écris cet article dans les débuts du stade 3 de la pandémie de maladie à coronavirus de 2019. C'est l'occasion de réfléchir à nos vies, à notre monde. C'est l'occasion d'apprendre.

Si on regarde de plus près. Cette pandémie est une réaction en chaîne. Prenez des dominos, vous allez comprendre.

Mettez les debout les uns à côté des autres. Ainsi, vous déterminez un parcours. Avec suffisamment de dominos, vous pouvez en aligner des kilomètres. Mais poussez ne serait-ce qu'un domino et tout s'emballe. Tous les dominos finissent par tomber les uns après les autres... À moins que vous utilisiez une technique toute bête.

Le principe du coupe-feu appliqué aux dominos

Tous les 50 dominos par exemple, vous laissez un espace. C'est ce qu'on pourrait appeler un coupe feu. Si un domino tombe, il y aura de la casse, mais seulement sur les 50 dominos regroupés.

Du sas aux modules informatiques

Et ce principe de cloisonnement, on peut l'observer dans toutes sortes de situations.

Vous avez par exemple, les sas.

Dans les navettes spatiales pour les sorties dans l'espace. À l'entrée des banques. Pour passer d'un endroit toxique à un endroit sain.

On retrouve le même phénomène quand on isole les familles chez elles. Mais également, quand on vous dit de vous laver les mains fréquemment. Vous ne voyez pas pourquoi ?

Eh ben, si vous touchez une surface contaminée à 14h30 et que vous vous touchez œil à 18h, vous pouvez vous contaminer. Alors qu'avec un lavage des mains entre les deux, ça ne sera pas le cas. Donc, plus vous vous lavez les mains souvent, plus vous introduisez des coupes-feu dans votre quotidien (même chez vous, puisque vous touchez des objets qui viennent de l'extérieur probablement).

Mais cela dépasse largement le principe des épidémies. On peut retrouver ce principe dans notre biologie.

Si notre cerveau ordonne au cœur de battre trop vite au point de créer un arrêt cardiaque, le cœur est en capacité de se couper des ordres du cerveau.

Ce principe peut donner de la souplesse à une entreprise. Il suffit de créer des équipes avec une autonomie interne. Cela donne la possibilité à chaque équipe de s'adapter, d'évoluer, sans être dépendant de toute l'entreprise.

Un programme informatique sera découpé en module, pour les mêmes raisons de souplesse et de simplicité.

Avec un fonctionnement modulaire, notre société serait beaucoup plus robuste, beaucoup plus en capacité à changer vite ET bien. Nous pouvons apprendre de nos erreurs passées. L'avenir nous appartient. On peut reconstruire en mieux... Et ça peut commencer maintenant.

Je me présente, je m'appelle Nicolas Brun et je veux changer le monde.

Je veux changer le monde, une personne à la fois. Je veux vous aider vous, au travers d'une boîte à outils, pour créer, inventer, contribuer différemment, mais aussi pour vous changer vous-même, tant est que le changement commence par soi.

Pour commencer à changer, démarrez-ici !

Ce contenu est en licence libre CC BY (en bref, vous pouvez utiliser et modifier mes créations en citant Holographik.fr), y compris pour les images et infographies que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.