Créez votre vie sur mesure grâce au design

La vie, c'est comme porter des vêtements. On a beau avoir du choix, la majorité du temps c'est du prêt à porter.

Beaucoup s'en satisfont, mais pour quelques uns, c'est plus dur. Parce qu'il n'ont pas les épaules, ou le bassin ou les jambes de la même taille que les autres. Parce qu'ils ont mal tous les jours, que ce soit aux pieds ou à la taille.

Alors, si c'est votre cas. Si le mode de vie en prêt à porter ne vous convient pas, il existe une solution. Passer au sur mesure et confectionner vous-même votre vie. Dans ce mini livre, je vais vous donner le mode d'emploi pour y arriver. Pour vous créer une vie qui a du sens, qui vous motive. Pour vous créer une vie qui satisfait vos rythmes et votre fonctionnement personnel.

Et même si vous avez l'impression qu'il n'existe pas de solutions. Si vous avez l'impression que vos relations battent de l'aile, que votre boulot vous file des cernes et que votre vie n'a pas de sens, vous allez voir qu'il existe des solutions. Et sans forcément, tout casser ou tout recommencer. Juste trouver les bonnes solutions, comme un patch qu'on rajoute à un logiciel bugué.

Pour cela, nous allons nous inspirer d'une discipline : le design.

Oui, le design. Je sais que vous n'êtes pas un aspirateur ou un site web et pourtant le design peut vous aider. Dans le design, on cherche des idées, mais pas pour le seul amour de l'art. On cherche à créer un objet utile, esthétique, motivant, etc.

Et dans votre vie, c'est la même chose, vous aurez besoin d'équilibrer les différents aspects de votre personnalité. Vous aurez peut-être besoin de contact, mais aussi de solitude, de créativité, mais aussi d'action.

Vous aurez comme allié des outils d'inspiration, de créativité et de résolution de problème. Alors si vous êtes prêt à concevoir votre propre vie, ça démarre tout de suite.

Partie 1 - La préparation

Il ne s'agit par de partir bille en tête, de sortir le tissu, les ciseaux et de couper dans tous les sens. Avant de créer votre vie sur mesure, il vous faudra savoir ce que vous souhaitez. Savoir vers quoi voulez-vous aller. Connaître les obstacles que vous allez rencontrer et les grands principes. Rentrons dans le vif du sujet.

Chapitre 1 - Les obstacles

Le design, c'est pas une équation, dont il suffirait de trouver LA solution. La bonne et l'unique. Parce que votre vie est complexe, et qu'il n'existe pas qu'une seule manière de la vivre. Parce qu'il y a des freins émotionnels, parce que peut-être, vous n'assumez pas qui vous êtes.

La vision Tétris et pourquoi ça nous rend malheureux : petite plongée dans la complexité du monde et l'inconvénient majeur quand on veut améliorer sa vie : trouver une solution peut créer d'autres problèmes. Parce que le monde, c'est pas Tétris, tout ne s'emboîte pas correctement.

Cassez vos barrières et devenez qui vous voulez : vous pouvez devenir qui vous voulez, mais d'abord vous devrez connaître ce piège.

Devenez vous-même en rencontrant votre monstre ! : et plus encore, pour devenir vous-même, il faudra partir à la rencontre de votre monstre. Cette partie de vous, qui vous fait peur. Et peut-être qu'en apprenant à le connaître, vous vous apercevrez que ça n'en était pas un.

Chapitre 2 - La carte

Votre vie pourrait être très différente. Rappelez-vous, sans telle rencontre, votre logement ne serait pas à cet endroit, vous n'auriez pas tel ami ou tel boulot. Mais pour autant, il existe des piliers, des inconditionnels.

Comme des points de repères qui sont importants dans votre vie, peu importe les circonstances. Parce que le bonheur repose sur certains critères et pas d'autres. Parce que vous avez certaines valeurs et pas d'autres.

Et pour cela, vous allez bâtir votre carte. Commençons par celle du bonheur.

La carte du bonheur

Vous pouvez imprimer cette image en téléchargeant le PDF.

Créez votre manifeste et ne perdez pas le nord : vous allez définir votre vision profonde. Celle qui ne changera pas malgré le circonstances et les changements de vie. Et pour cela, vous allez vous reposer sur un outil : le manifeste.

Le piège des indicateurs bidons (et ce que vous pouvez faire) : mais attention, il existe des pièges. Bien souvent, nous sommes obnubilés par les mauvais objectifs. Nous sommes attirés par eux, parce qu'ils brillent et qu'ils sont fascinants. Vous apprendrez à les débusquer et à avancer dans la bonne direction.

Chapitre 3 - Les principes

Vous avez la carte, la direction, maintenant il reste les principes. Ils vous accompagneront sur votre chemin. Parce que oui, vous n'allez pas concevoir votre vie entière entre aujourd'hui et demain. Concevoir sa vie, cela demande du temps et de grands principes pour diriger votre démarche.

Les 4 principes du nouveau monde (et qui vont vous changer la vie) : nous sommes influencé par une école et un monde de l'entreprise, qui a réclamé de nous l'obéissance à des règles. On peut le comprendre, cela simplifie considérablement l'organisation de la société. Mais le coût à payer est trop cher. Je vous propose donc 4 nouveaux principes pour les remplacer.

L'ancien monde VS le nouveau monde

Remue-totem : retrouvez les 7 attitudes fondamentales pour une vie qui roule : face à un problème, il existe 3 grandes attitudes : la résolution, le recul et l'acceptation. À partir d'elles, vous découvrirez 7 grandes attitudes pour avancer dans le flot de la vie.

Remue-totem : identifier l'animal totem

Partie 2 - Les idées

Vous êtes prêt à démarrer. C'est le moment de chercher des idées. Plus tard, vous pourrez réunir vos trouvailles dans une conception unie et cohérente. Mais en attendant, il faut déjà commencer à chercher.

Chapitre 1 - Trouver les points noirs

Et plus précisément, il faut savoir quoi chercher. Votre vie comprend de nombreux aspects et de nombreux problèmes. Il y en a trop, il faut commencer à chercher quelque part.

Et ce quelque part, ce sont les points noirs.

Les points noirs, ce sont les problèmes contraignants. Je m'explique. Admettons, vous voulez fabriquer une nouvelle voiture électrique hyper économe. Mais voilà, la batterie fait 300 kilos. Vous n'allez pas concevoir TOUTE la voiture, pour vous apercevoir à la fin, qu'il faut y caser une batterie lourde comme un ours.

Alors vous avez 3 options à partir de là.

Soit vous laissez tomber cette batterie, qui est trop lourde. C'est trop problématique, vous passez à une autre idée de batterie. Et au moins c'est clair, vous ne perdez pas de temps avec ça.

Soit vous l'améliorez pour qu'elle pèse moins lourd. Et vous focalisez votre énergie dessus, avant tout autre chose.

Soit vous construisez votre véhicule autour de votre batterie. Vous laissez de la place pour le reste du moteur. Vous choisissez des matériaux légers tant que c'est possible. Le véhicule est au service de la batterie en quelque sorte.

Pour vous donner un exemple, imaginez qu'un gros point noir pour vous, c'est votre fatigue. Parce que ça prend de la place chez vous, du lever au coucher. C'est comme ça qu'on repère un point noir, c'est qu'il conditionne le reste.

Voici vos 3 choix.

Vous l'acceptez. Vous êtes fatigué, c'est comme ça. Vous ne passez pas une seconde de plus sur ce problème, ça vous libère. Vous pouvez vous focaliser sur ce qui est important pour vous.

Vous cherchez des solutions pour être moins fatigué. Ainsi cela aura moins d'emprise sur votre journée.

Ou alors, vous organisez votre journée autour de votre fatigue. Vous apprenez à connaître vos moments de forme, et vous bloquez sans concession ces temps de productivité pour vous. Vous choisissez des activités compatibles avec vos rythmes, etc, etc.

Bien entendu, il arrive qu'on fasse un peu des trois à la fois. Vous acceptez et en même temps, vous cherchez à réduire la fatigue, tout en organisant votre vie autour d'elle.

C'est à vous, vous pouvez chercher vos points noirs. Essayez d'en trouver un, cela vous permettra de travailler dessus pour la suite.

Chapitre 2 - Les bonnes conditions

Une erreur commune, quand on cherche des solutions, c'est de travailler dessus. En réalité, une bonne partie du processus créatif demande de ne rien faire. Ou presque rien.

Tout au plus, penser à votre état d'esprit et les conditions dans lequel vous baignez. Alors pour éviter de perdre du temps, ralentissez.

Les quadrants de la créativité : pour vous donner une vision globale, voici les 4 approches quand on veut résoudre un problème. Vous voyez, deux sur les quatre quadrants sont plutôt inactifs.

Les quadrants de la créativité

Trouvez des idées sans bosser dessus : voici ce que vous pouvez faire... pour ne rien faire. Vous avez les grandes lignes.

L'infographie pour trouver des idées sans bosser dessus

Insight : le principe de psychologie qui vous fera dire eurêka : certains l'appellent l'épiphanie, d'autre le moment eurêka ou l'insight. Vous savez, c'est ce moment très particulier ou ne faisant rien, une grande idée vous vient, pleine et entière. La bonne nouvelle, c'est qu'on peut les provoquer. Je vous explique absolument tout.

Confiance en ses idées créatives : et pour finir, rien ne se fera si vous pensez que vos idées ne valent rien ou que vous n'avez aucune compétence créative. Tout le monde peut être créatif. Les "créatifs" sont bien souvent des personnes qui connaissent intuitivement le processus créatif. Alors prenez un instant pour gagner en confiance.

Chapitre 3 - L'ouverture

Vous ne pouvez pas trouver des solutions, si d'emblée tout vous semble nul. Oh non pas ça, c'est trop grand. Et ça, c'est trop petit.

Bien souvent, pour créer, inventer, imaginer il faut s'intéresser à ce que l'on rejette. Le tout n'est pas de faire n'importe quoi, mais de vérifier que le rejet est bel et bien justifié.

Par exemple, on vous a proposé de faire équipe pour monter une entreprise. Le problème, c'est que vous pensez que cette personne n'est pas ponctuelle.

Donc première question : est-ce que c'est vrai ? Cette personne n'est-elle réellement pas ponctuelle ? Vérifiez bien, parce que vous pouvez vous couper d'opportunités géniales.

Deuxième question : est-ce que le problème est réellement un problème ? Elle n'est pas ponctuelle, mais est-ce réellement un problème pour le devenir du projet ?

Troisième question : puis-je faire quelque chose pour qu'elle soit plus ponctuelle ?

Quatrième question : puis-je neutraliser les effets négatifs du problème ? Par exemple, éviter de faire dépendre le projet sur des heures fixes.

Bref, ce n'est qu'un exemple.

Allez voir ailleurs, vous ouvrir est essentiel. Mais j'avoue qu'il y a un hic.

Notre cerveau apprécie ce qu'il connait déjà, ne cherche qu'à confirmer son point de vue. Il aime les raccourcis et les simplifications hasardeuses. Comme vous pouvez le voir sur le codex des biais cognitifs et de l'ouverture d'esprit :

Codex des biais cognitifs et de l'ouverture d'esprit

Mais ce n'est pas grave !

Car ce qui compte, ce n'est pas votre ouverture d'esprit, c'est que vous faites. Ce sont les petites actions que vous faites pour vous ouvrir. L'ouverture d'esprit, ce n'est pas un résultat, c'est un chemin.

Et vous pouvez décider de l'emprunter. Chaque jour.

En retardant votre jugement, en faisant preuve d'humilité sur ce que vous croyez savoir du monde et des autres. En vous intéressant à des personnes différentes. En leur faisant de la place, avec la volonté d'inclure et de laisser s'exprimer l'unicité de chacun.

Vous n'atteindrez peut-être pas l'ouverture parfaite, mais vous vivrez ce plaisir tout particulier d'être en chemin.

Étendez votre ouverture d’esprit pour nourrir votre créativité : Et pour finir sur ce chapitre sur l'ouverture d'esprit, nous allons creuser un peu plus le sujet. Nous allons voir un peu plus en détail certains pièges et biais cognitifs et apprendre à les contourner.

Chapitre 4 - Trouver les idées

Pour trouver vos idées, nous allons d'abord chercher tranquillement. Un peu comme une balade en forêt. À son rythme et si ça ne fonctionne pas, on va employer la manière forte.

Trouver votre toucan : le toucan, c'est la bonne idée. Sauf qu'elle est perdue dans la forêt et qu'il va falloir la trouver. Pour cela, vous allez suivre 5 étapes : observer, se perdre, pister, séquencer, valider.

Outil pour trouver son toucan

L'arbre d'exploration : c'est un outil visuel qui vous permettra de sortir de vos limitations. Il vous permettra de trouver des solutions quand ça parait impossible ou non souhaitable.

Le Remue lumière : et si vous n'avez toujours trouvé vos idées, il reste une solution. Compter sur le hasard. Vous allez piocher une carte et lisez attentivement le conseil.

Partie 3 - Finaliser

Voilà, vous avez vos idées. Elles sont comme des ingrédients, dont certains sont difficiles à trouver. Genre de l'écorce d'Olivier de 10 ans d'âge et une mue de serpent. Désormais, il est temps de préparer votre potion.

Oui parce qu'une potion, ce n'est pas juste une somme d'ingrédients qu'on mélangerait au hasard. Il faut chauffer certains ingrédients. À la bonne température pendant une durée précise. Mélanger au bon moment avec le bon mouvement et le bon rythme.

Pour vos idées, c'est la même chose.

Il ne suffit pas de les accumuler, il va falloir les intégrer dans un projet cohérent et équilibré.

Chapitre 1 - Trouver votre formule

D'abord, il faut de la patience. Beaucoup de patience, car votre but ne sera pas de faire un plan de 40 pages. Mais déjà de trouver votre plan général. Très général même. Ou autrement dit : votre formule !

Ce qui vous empêche d'avancer... et ce que vous pouvez y faire : et pour cela, on va plutôt agir comme le lièvre plutôt que la tortue. Vous allez trouver les bons réglages et quand tout est bon, BOOM c'est parti !

Deux pentes qui se recoupent

Changez de vision et atteignez la lune : et pour commencer, nous allons arrêter de viser le résultat. Car pour atteindre la lune, il est inutile de fabriquer une échelle ou de sauter. Il faut vous fabriquer une fusée.

Chapitre 2 - La mise en place

Vous avez votre formule ? Il va falloir maintenant la mettre en place. La faire exister. En vrai. Et ça, ce n'est pas si simple.

Dans la pratique, vous aurez peut-être des obstacles, des imprévus, des idées qui ne fonctionnent pas. Alors la première étape, c'est de valider votre formule.

Et pour cela, vous allez utiliser l'arbre d'exploration dont je vous ai parlé plus haut. Vous allez alterner entre deux rôles. Le critique, celui qui pense que l'idée n'est pas bonne et l'avocat, celui qui pense que ça fonctionne très bien. C'est la discussion entre les deux qui va vous montrer les failles possibles. Et de mon expérience, la majorité du temps, ça ne cassera pas votre formule, ça vous aidera à trouver des parades.

Fluide : le système universel pour vos projets en 6 étapes : nous allons récapituler tout le processus. Celui qui se trouve avant la formule et celui qui se trouve après. Avec notamment, la création d'une maquette. Pas n'importe quelle maquette.

Infographie du système Fluide

Chapitre 3 - Continuer à s'améliorer

Eh oui, tout ne s'arrête pas là. S'améliorer, ça n'a pas de fin. On peut continuer encore et encore à progresser. À affiner votre manière de vivre.

Soyez plus efficaces et progressez plus vite avec la méthode VIF : c'est la dernière étape. Vous allez vous améliorer chaque jour. Ça sera Vite, Instantané et Fréquent. En un mot, vous allez devenir VIF.

Voilà.

Nous arrivons à la toute fin, mais pour vous, je l'espère ce n'est que le début.

Vous pouvez apprendre continuellement. Chaque jour, vous pouvez mettre un grain de sable de plus dans la balance. Et de grain en grain, ça vous fera un tas. Et le tas grandira et vous grandirez avec. Pour créer votre vie à VOUS. Une vie sur mesure.

Un regard atypique pour changer : vous, votre vie, le monde

Ma vie, c’était comme un vélo crevé, qui n’arrivait pas à rouler. Alors, j’ai cherché des solutions partout. Et j’ai fait de nombreuses découvertes. Comme…

Pourquoi utiliser une “tout doux liste” plutôt qu’une todo list ? Pourquoi la méthode VIF rend-elle plus efficace Quel est le mode d’emploi de la bienveillance ? Et c’est quoi la carte du bonheur ?

Puis un jour ça m’est tombé dessus : j’ai découvert que j’étais autiste… Ça expliquait mes difficultés et mon regard tout particulier sur les choses. Aujourd’hui, j’aimerai vous le faire partager. Alors pour commencer à changer… démarrez ici !

Ce contenu est en licence libre CC BY (en bref, vous pouvez utiliser et modifier mes créations en citant Holographik.fr), y compris pour les images et infographies que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.