En route vers la planète Autisme

Vous arrivez sur une planète...

Et là vous découvrez une espèce un peu étrange. Intelligente certes, mais avec des comportements et des attitudes que vous ne comprenez pas toujours. Vous captez ce qu'il se passe... mais avec un temps de retard. Et parfois c'est pire, vous découvrez après coup, que vous n'aviez rien compris.

Cette sensation, c'est ce que vivent de nombreux autistes... mais sur notre propre planète. Ils sont définitivement humains, mais se sentent parfois extraterrestre.

Mais il y a pire.

L'autisme lui-même semble parfois trop complexe, flou, difficile à cerner. L'autisme lui-même semble provenir d'une autre planète. C'est pourquoi dans ce mini livre, j'aimerais que vous deveniez ami avec l'autisme.

J'aimerais que vous deveniez ami avec ce drôle d'extraterrestre. Pour apprendre à mieux le comprendre, l'apprécier. Pour apprendre à mieux inclure l'autisme dans notre monde, et ce, que vous soyez autiste ou non.

Ce voyage se fera en 3 parties. D'abord, vous allez créer le premier contact. Histoire de voir à quoi ça ressemble. Vu de loin. Ensuite, vous allez vous familiariser pour trouver un peu d'empathie et de compréhension.

Et enfin, vous allez devenir ami. Vous allez apprendre à mieux vivre avec ou mieux le faire vivre, en espérant que cela favorisera une société plus ouverte et plus inclusive.

Partie 1 : 1er contact

C'est le grand jour !

Vous partez pour une aventure périlleuse mais extraordinaire vers la planète des autistes. Vous en parlez à tout le monde... mais vous déchantez.

Votre entourage vous décourage. On vous explique que cette planète n'existe pas. On vous explique que nous sommes tous autiste à notre manière, qu'il est inutile d'aller les chercher ailleurs.

Vous êtes tout d'un coup seul, démotivé.

Vous prenez conscience que le voyage ne sera pas simple. Qu'il y a des clichés, des idées préconçues sur l'autisme. Qu'il est difficile de distinguer le vrai du faux.

Mais vous pouvez faire ce voyage. Là maintenant, vous pouvez décider de passer le pas.

Alors c'est parti ?

Chapitre 1 : À la découverte de l'autisme et des histoires de lampadaires

Et pour commencer, il ne suffit pas de se jeter sur la première planète venue. Parce qu'en réalité... existe-t-elle vraiment cette planète ?

Dans ce chapitre 1, je mène l'enquête avec une histoire de lampadaire et répond à la question pourquoi l'autisme ça existe ?

Chapitre 2 : Comment éviter ce piège de la pensée, mon cas avec l'autisme

La chute est brutale !

Pas facile de se rendre compte qu'on ne sait pas grand chose. Que nos petites lectures à droite à gauche sont en réalité infimes, en regard de la complexité du sujet. Je le sais, parce que je suis tombé dans le piège également.

Je croyais connaître l'autisme. J'ai découvert à ma grande surprise bien tard, que je l'était moi-même. Dans ce chapitre, nous allons remettre les pieds sur Terre, avant de vraiment décoller.

Chapitre 3 : Carte du monde de l'autisme

4, 3, 2, 1 décollage !

Nous partons pour un long voyage, alors profitons pour étudier les plaines et les vallées de l'autisme.

Infographie de la carte du monde de l'autisme

Chapitre 4 : Des autistes à la jumelle

Le voyage fut bon j'espère. Nous sommes entré dans l'atmosphère, nous nous posons dans quelques minutes.

Je vous recommande de prendre vos jumelles pour observer les habitants de cette étrange planète. Oh mais surprise "Ce ne sont pas des extraterrestres, ce sont des humains !", vous dites-vous.

Les autistes ont parfois un talent particulier pour se camoufler.

Le syndrome de l'ornithorynque ou pourquoi vous êtes différent : la navette se pose. Des autistes se rassemblent autour de la navette. La porte s'ouvre. Et là c'est de nouveau l'étonnement, en les observant de plus près, ils ressemblent en réalité... à des ornithorynques. Bravo, c'est votre 1er contact.

Partie 2 : se familiariser

Vous êtes accueilli parmi les habitants, mais c'est assez étrange vous avez du mal à comprendre. Ce qu'ils font certes, mais aussi ce qu'ils ne font pas.

Vous êtes désemparé. Vous vous demandez quel est l'intérêt d'un tel voyage, si c'est pour être déboussolé. Encore un problème. Encore une difficulté.

Mais patientez, patientez ça va venir.

Chapitre 1 : Faire preuve d'empathie

Plus d'empathie, moins de conflit avec un poulpe : à les observer, leurs comportements sont tout aussi obscurs que ceux d'un poulpe. Mais vous allez voir, il est bel et bien possible de comprendre un poulpe.

La 3ème empathie, celle qui peut tout changer : pour comprendre vos nouveaux amis, une empathie ordinaire ne suffira pas. Il vous en faudra une autre : la troisième.

Chapitre 2 : Les apparence et au delà

Déjouer les apparences : l'erreur du prototype : vous commencez à enfin à les connaître. Enfin, c'est ce que vous croyiez jusqu'au jour où vous tombez sur d'autres autistes. Et eux sont très différents. Vous êtes tombé dans un nouveau piège : le piège du prototype.

On vous annonce un autisme, que faut-il comprendre ? : ouf, enfin vos efforts commencent à payer. Bien au delà des apparences, vous commencez à voir ce qui unit ce peuple étrange. Ce sont les murs qu'ils se prennent !

Le bingo de l'autisme : vous avez bien mérité un peu de repos. Vous avez droit de jouer un peu. Histoire de savoir ce que vous pourriez être, si vous étiez autistes vous-même.

Chapitre 3 : Connaître l'autisme

Cela fait déjà un an que vous les côtoyer. Vous avez accumulé de l'expérience... mais chaque autiste est unique. Votre expérience doit désormais se transformer en connaissance.

Autisme : 6 indices pour vous mettre sur la piste : même si ce n'est pas encore suffisant, vous avez pu détecter 6 indices. Des indices qui n'ont rien de preuves, mais qu'on retrouve chez de nombreux autistes.

Comprendre l'autisme avec l'analogie du visage : wouhou, bravo à vous, vous avez enfin trouvé vos premiers critères. Vous vous approchez doucement d'une définition de l'autisme et étonnamment, cette définition fait penser à un visage.

Chapitre 4 : Attention aux pièges

De nombreuses personnes pensent déjà tout savoir une fois arrivé à ce stade. C'est une erreur. Il reste encore des pièges.

Notamment, vous allez comprendre pourquoi je n'ai pas parlé des cas profonds d'autisme. Restez bien accroché à votre chaise : l'autisme profond ça n'existe pas !

Plus précisément, suivant le DSM V ça n'existe plus.

La déficience intellectuelle ne fait plus partie du diagnostic d'autisme. On peut donc être autiste et déficient intellectuel, tout comme on peut être autiste et aveugle.

Etre aveugle ne rend pas votre autisme plus profond. En revanche, il existe des notions de sévérité d'autisme mais la logique est différente.

C'est également pour cette raison que le syndrome d'Asperger n'existe plus non plus. Aujourd'hui, on ne classifie plus l'autisme, on parle de spectre et c'est pas ce que vous pensez.

Trouvez du sens dans le chaos, un nouvel outil pour penser : le spectre est très majoritairement compris de travers. Y compris par des connaisseurs. Vous allez enfin comprendre ce que c'est et si vous êtes sage, on pourra même jouer aux billes.

Explication schématique du spectre

La fin du "un peu autiste" : Olivia ne peut pas parler, mais bosse à plein temps dans l'agitation d'une cuisine de restaurant. Franck quand à lui n'est pas du tout perçu comme autiste, il s'exprime très bien mais ne peut bosser plus de 10h dans la semaine, parce que tout l'agresse. On ne peut pas évaluer l'autisme d'une personne à sa tête. On ne peut pas dire qu'untel est "un peu" autiste, parce qu'il s'exprime très bien.

Schéma des particularités de Franck et Olivia

Ce que le handicap peut vous apprendre pour progresser : l'autisme est handicapant. Mais est-ce réellement un problème ? N'y a-t-il pas des avantages au handicap. Petite mise au point.

Célébrons l'autisme : un tracteur n'est pas moins bien qu'une berline. Oui vous ne pourrez pas rouler sur l'autoroute et la nationale vous sera inconfortable. Mais vous aurez vos points forts. Le cerveau des autistes est différent et en effet cela possède des inconvénients. Mais c'est aussi un autre point de vue sur le monde, la possibilité d'autres talents. Il existe toute une diversité de fonctionnement neurologiques, alors célébrons la neurodiversité.

Partie 3 : Devenir ami

Bravo, vous êtes arrivé jusqu'ici. Allez boire un verre d'eau et soufflez quelque peu, car notre aventure n'est pas finie.

Vous connaissez l'autisme, mais on peut aller plus loin. Il est possible de vous intégrer dans le paysage. Vous pouvez vivre sur cette planète, leur tendre la main... et devenir ami.

Chapitre 1 : Le mode d'emploi pour vivre mieux

L'autisme, c'est pas livré avec le mode d'emploi. Et ça, c'est un problème. Parfois, il suffit d'un rien pour améliorer sa vie, mais on ne le sait pas.

Le grincement : la douleur aux mille visages : les autistes sont fréquemment sujet à différentes formes d'épuisement. Cela se manifeste de nombreuses manières alors j'ai préféré lui donner un nom : les grincements.

Arrêtez d'être trop souple, utilisez une charte : beaucoup d'autistes souffrent de sur adaptation. Il faut donc savoir se protéger et poser des limites. Il existe un outil pour ça : la charte.

L'efficacité pour les fatigués optimistes : en bonus, voici mon mini livre exactement comme celui que vous être en train de lire. Il vous permettra d'aller beaucoup plus loin, en vous organisant différemment, en vous permettant d'être plus efficace, même quand l'énergie est au plus bas.

Chapitre 2 : Vivre avec les autres

Vous avez un nouvel ami. Il a décidé de vous suivre sur Terre mais tout ne sera pas facile. J'ai quelques conseils à vous donner pour que ça se passe au mieux pour lui.

Écoute et soutien émotionnel : 7 pièges à éviter : vous voulez écouter et soutenir votre nouvel ami. Voici les 7 pièges à éviter pour qu'il se sente au mieux.

Faites vous entendre avec la méthode PARE : votre ami ne sera pas toujours compris. Il aura des besoins particuliers qui ne seront pas toujours entendus. Et pour se protéger il existe une méthode : la méthode PARE.

La méthode complète pour éviter la désapprobation : et parfois même ça se passera mal. Comment éviter que ça arrive mais aussi comment réparer les dégâts si ça arrive. Voici la méthode complète.

Chapitre 3 : L'inclusion

La coexistence ne suffira pas. Pour que votre ami se sente à l'aise, il lui faudra se sentir inclus.

Arrêtez de pousser les gens, ils ne progresseront pas : pour commencer, il faudra qu'il se sente protégé. Oui cela parait contre-intuitif, mais c'est ainsi qu'il pourra déployer ses ailes.

Pour un groupe inclusif et à l'écoute, suivez le guide : ensuite, il faudra que ses besoins, comme ceux des autres soient pris en compte. Mais comment faire sans que cela devienne la dictature du chacun pour soi. Je vous explique tout ça.

Chapitre 4 : Vers l'épanouissement

Votre ami est désormais mieux inclus. Mais quelque chose ne va pas. Il hésite à revenir sur sa planète. Tout lui parait si difficile.

Pourtant, les autistes peuvent vivre parmi les humains et mieux que ça, ils peuvent devenir heureux, épanouis.

Devenez vous-même en rencontrant votre monstre ! : votre ami devra faire un voyage. Pas un voyage qui se compte en kilomètre, un voyage intérieur à la rencontre de cette partie de lui qu'il n'accepte pas : son monstre.

La carte du bonheur : j'aimerais finir avec une autre carte. Pas celle de la planète des autistes. Pas celle pour se frayer un chemin dans la jungle humaine. Je parle de la carte du bonheur. Votre ami a décidé de rester avec vous. Et ensemble vous partez pour un dernier voyage, qui je l'espère sera le plus passionnant !

La carte du bonheur

Un regard atypique pour changer : vous, votre vie, le monde

Ma vie, c’était comme un vélo crevé, qui n’arrivait pas à rouler. Alors, j’ai cherché des solutions partout. Et j’ai fait de nombreuses découvertes. Comme…

Pourquoi utiliser une “tout doux liste” plutôt qu’une todo list ? Pourquoi la méthode VIF rend-elle plus efficace Quel est le mode d’emploi de la bienveillance ? Et c’est quoi la carte du bonheur ?

Puis un jour ça m’est tombé dessus : j’ai découvert que j’étais autiste… Ça expliquait mes difficultés et mon regard tout particulier sur les choses. Aujourd’hui, j’aimerai vous le faire partager. Alors pour commencer à changer… démarrez ici !

Ce contenu est en licence libre CC BY (en bref, vous pouvez utiliser et modifier mes créations en citant Holographik.fr), y compris pour les images et infographies que j'ai créées. Certaines images cependant ne sont pas de ma création, notamment des photos, et sont tombées dans le domaine public.